Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Les 2 premières mains présentées dans le compte rendu du jour 1 de l'ELdorado produit hier, comme je me l'attendais bien entendu, soulèvent des critiques parfaitement justifiées.

 

Je ne reviendrai pas sur le 4bet avec AJs (main #48) sur le quel j'ai joué de façon non académique et à l'instinct. Ce n'est donc clairement pas un coup magistral, voire même sans doute l'inverse car à haut risque même face à un fish. AJ est d'ailleurs heureusement une main que je ne 4bet pratiquement jamais.

 

Par contre le deuxième, le call de la surrelance en overbet à tapis pour 110BB (main 59), qui m'a travaillé quand même un peu, s'explique beaucoup mieux si l'on ajoute à la description du coup intrinsèque le contexte.

 

J'avais un peu perdu de vue ce dernier, mais je me doutais quand même que j'avais du repérer le lascar (vilain 3) avant d'engager mon stack de quasi deux fois la moyenne en ce début de tournoi.

 

Voici la main avec cette fois les 3 mains qui précèdent et suite auxquelles le call s'impose à mon sens, dans la mesure où au départ de ce tournoi à large field et pour lequel je suis plus qu'overrollé, mon objectif est le top 9 sinon rien. 

 

En plus de l'overbet assez grossier qui ne représente presque jamais un monstre, les 3 mains précédentes illustrent suffisamment à qui on a affaire. Donc,comme je veux monter des jetons, je ne compte pas attendre les As ou les Rois et laisser un autre se servir à ma place entre temps. Bien sûr c'est à haute variance et sur un buy-in plus important ou sur un pallier de gain important, je n'irais pas forcément de gaîté de coeur, mais là avec une main qui en plus domine clairement sa range "any two", c'est "let's gamble" à pied joint et tant pis si bad ou mauvaise rencontre !

 

Comme déjà précisé hier, j'occulte volontairement vilain 2 dans la réflexion, bien qu'il ait encore à parler derrière moi, mais au pire je reste favori sur le pot extérieur supérieur au stack de ce dernier. De plus concernant sa range, UTG en short handed, c'est quand même pas aussi serré qu'UTG en Full Ring et encore moins vu le niveau général du field en présence à ce moment du tournoi.

 

Petite parenthèse blog pour finir :

Suite au déboires d'hier avec le replayer de Poker-academy, j'ai décidé de sacrifier une petite partie de mes gains de dimanche dans un upgrade d'overblog en premium. Outre un nom de domaine à moi, que les plus perspicaces d'entre vous auront sans doute repéré, cela me permet notamment d'activer les scripts et d'autres fioritures.

Je vais donc pouvoir faire joujou avec le replayer PA. Pour ceux qui l'uraient trouvé en chantier, le billet d'hier a été retravaillé pour afficher directement les mains comme ici.

 

Bon au boulot, je vais commencer à préparer la suite !

 

Commenter cet article