Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

La soirée a commencé sous les meilleurs auspices par un très beau pot remporté en PLO30 à tapis préflop avec AAxx doublement "suité" face à 2 adversaires. J'a encore du mal à y croire, tant les  mains avec deux As étaient devenue synonymes d'éliminitation en tournoi (et souvent à la bulle ) ou de recave en cash game depuis une bonne dizaine de fois. Les stats à la turn étaient de 80% en ma faveur mais je serrais quand même les fesses avant de finalement  toucher la couleur max et d'empocher les 90€ (ça c'est pour mon plus fidèle lecteur ...) engagés par les 3 protagonistes.

 

C'est sans doute un des plus plus gros sinon le plus gros pot que j'ai pu remporter jusqu'alors en cash game.

 

Après quelques tours de table supplémentaires, j'ai fermé sagement la table et ai commencé à lancer mes tournois du soir (et avec de quoi "spew" en rebuys ).

 

Deux 2€ rebuy sur Everest, un full ring et un short handed.  Ajouté à celà un petit tapis à gogo Bwin, que je n'avais pas retenté depuis longtemps en raison de sa structure un peu loterie, car beaucoup plus rapide que les rebuys d'Everest. Celui-ci marque tout de même mes premiers succès en MTT, donc je ne vais quand même pas trop cracher dans la soupe.

 

Ce sont ces même tournois Everest que j'ai déjà disputé ces derniers soirs.

 

Sur le full ring Everest, j'y ai déjà réalisé quelques perfs (une victoire ici et quelques  podiums comme cette 2e place ici ou encore  cette 3e place  il y a trois jours).

 

Et c'est sur le short handed que j'avais été sacré bullard avant hier soir

 

Autant dire que j'y suis très en confiance et que j'y suis vraiment en chaussons.

 

Le Tapis à gogo Bwin imposant, comme son nom l'indique, du push or fold très rapidement dès la fin du rebuy, il sera vite expédié, notamment quand je m'écrase sur les Rois de mon adversaire.

 

Sur le full Ring Everest, je me souviens avoir monté un tapis correct mais sans plus et je suis sorti en milieu de classement, je ne sais plus bien dans quelles circonstances (coin flip, derrière ?), bref sans doute assez classique.

 

Toute mon attention sera en effet rapidement portée sur le Short handed Everest dès ma sortie sur les 2 autres.  C'est le seul sur le quel je mets d'ailleurs le tracker, pour des questions d'ergonomie (sur mon portable en full ring et sur un tiers d'écran, je n'y vois pas grand chose).

 

Après avoir monté des jetons après 2 gros calls face à deux arracheurs avérés, qui montrent leurs mains après leurs multiples bluffs, je prend rapidement le chiplead du tournoi.

 

La première fois ça passe car dans le doute, je couche ma top paire sur un board 4K4 et le tapis sur une brique à la turn. Par contre après ça suffit et je joue avant tout le joueur en siulmant de la faiblesse avec mes top paires avant d'effectuer le call décisif (ça passe où ça casse).

 

J'ai ainsi une profondeur assez impressionante (M de presque 200 à un moment) et avec l'expérience accumulée dans ce format et notamment la dizaine d'heures sur le flight winamax, je suis très à l'aise et décide de mettre le focus sur ce tournoi pour le rentabiliser. Pas d'autres de table ouvertes, en plus je suis un peu fatigué.

 

Le tracker combiné à l'observation maximale vont me permettre d'adapter mon jeu progressivement aux adversaires. Je vais notamment arrêter mes cbet, lorsque je ne touche pas face à un modèle de calling station, qui m'a posé quelques problèmes au début. Par contre, je vais valoriser toutes mes top paires ou mieux en maintenant un certain pot control tout de même (une relance de sa part me mettant vite la puce à l'oreille vu son jeu extrêmement passif et collant). Je vais juste faire quelques relances préflop avec des mains valables pour l'isoler, mais diminuer mes vols de blindes (il est deux positions à ma droite).

 

Bref, je vais continuer tranquillement jusqu'à 30 joueurs, où je vais provisoirement abandonner mon chiplead. Je ne tomberai cependant plus jamais en dessous de la 4e place dans ce tournoi.

 

Mon jeu devenu très LAG à ce stade va déconcerter plus d'un adversaire. Surtout quand j'arrive à toucher. Les cartes  à ce stade du tournoi perant de l'importance quand j'ai beaucoup de jetons et que je pense dominer postflop la table. Un joueur viendra à m'insulter d'ailleurs, il est vrai que sa sortie est malheureuse, je call au flop avec le deuxième paire et un petit tirage couleur (pour un peu plus d'une blinde car il était hyper short ...) et lui craque sa top paire.

 

J'ai aussi fait un ou deux coups un peu boarder line un peu avant, mais toujours basé sur une lecture pas trop mauvaise. Bref, j'ai eu le droit à ma dose de "fish machin chose" mais ça m'a encore plus motivé à écraser le tournoi. Avec cette fois un panneau d'avertissement et donc en mode pot control sauf monstre, sans toutefois me priver de glâner antes et blindes quand l'occasion se présente.

 

Redevenu chipleader au bout d'une nouvelle heure de jeu, j'aborde la table finale de 6 joueurs très sereinement.

 

Quelques disparitions plus loin, on se retrouve à trois avec une configuration idéale:

 

Le short stack à ma gauche est un véritable roc et est encore loin de sa zone push or fold. Un joueur solide serré aggressif à ma droite.

 

La stratégie est vite ficelée:

 

- Vol systématique du roc, qui ne bougera pas à moins d'un monstre, ses 10% de VIPP et 0% de 3bet sur un échantillon représentatif le démontrent

- Jouer des pots contrôlables contre le 2e stack pour éviter de s'envoyer bêtement en l'air, comme dernièrement ...

-Placer au moins un 3bet light en cas d'agressions trop répétées du 2e stack

 

Le premier point sera le plus facile et très lucratif, d'autant que je suis respecté par mon rival direct. De plus que les deux fois qu'on est parvenu à l'assécher vers sa zone rouge, il a regagné un gros pot contre mon rival direct, pour que je puisse mieux récupérer ses jetons par la suite, avec de simples relances au double (importantes quand même vu la taille des blindes), un ou deux 3 bet quand il limpe et les mains où il ne s'accroche pas trop postflop. Scénario idéal.

 

Pour le 2e, je serai aidé également par quelques belles mains (quelques AK qui se succèdent), des doubles paires, un set, combinés à quelques arrachages en fonction de ma lecture (plutôt aisée face à des joueurs solides mais très/trop ABC).

 

Par contre le seul 3bet ultralight face au second stack échouera lamentablement contre ce qu'il me dira être un AQ (je le crois, vu sons style de jeu solide/serré).

 

Mais rien de grave, je me rattrappe sur le roc 

 

Je vais finalement sortir ce dernier en floppant une quinte et la sous-jouant face à une top paire malgré un tirage couleur (ce qui m'aide encore plus qu'il me voit certainement dessus) et obtenir tous ses jetons à la turn.

 

Après avoir laissé passer l'orage, en début de heads-up ou mon adversaire fera une belle remontée avec a priori beaucoup de jeu préflop, je lui mettrai le coup de grâce en touchant une nouvelle bombe au flop sur un pot relancé. Sa top paire contre ma couleur lui a été  fatale d'autant plus que là je n'ai pas eu besoin de sous-jouer. Il a été un peu impatient à mon avis (Heure tardive ?), car la profondeur restait suffisante pour contrôler, surtout qu'il avait la position sur moi.

 

Cette fois était la bonne donc: 1er sur 260 et 377€ de gains (moins une douzaine d'Euro de rebuy + add-on après des débuts très agressifs et un plutôt laborieux, j'ai donc été plus généreux qu'à mon habitude en doubles recaves mais le jeu en vallait la chandelle) !

 

 

Facile le poker quand ça se passe comme ça et je prends volontiers les insultes dans ces conditions

 

je veux bien également faire un soir sur deux le bullard de service ...

 

Bon là, je suis un peu en mode zombie suite à cette courte nuit de sommeil. J'ai des réunions cette après-midi, ça va être dur ... Vivement le TGV que je puisse m'écrouler !

 

 

Pour terminer, la copie d'écran du lobby du tournoi, j'ai raté celle de la popup annonçant la 1ère place ...

 

Win-Everest-SH-2-EUR-REBUY.JPG

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rincevent 21/04/2011 14:57



Il vient de passer dans mon RSS cui là ;)



manubluff 21/04/2011 16:44



Merci pour l'info, Rincy.