Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

J'ai disputé 3 tournois hier soir:

 

Un 12€ Rebuy d'Everest que je joue régulièrement depuis 2 mois mais sur le quel je manque cruellement de résussite. Hier soir n'a pas fait exception puisque j'ai perdu avec les Dames à tapis préflop contre les 8 un gros pot à 3 joueurs (le 3e avait une main complètement dominée et un tapis plus réduit).

 

Un 20€ classique toujours sur Everest sur lequel mon adversaire va faire preuve d'extralucidité:

 

Sur un enième limp en fin de parole de sa part, je décide de jouer aggressivement mon maigre A6 en relançant sur des blindes qui sont déjà élevées alors que nos tapis sont voisins à une trentaine de blindes.

 

Il call.

 

 Le flop est 10 J x tout à carreaux. 

 

 C'est un flop à double tranchant puisque le 10 et le valet sont quand même dans la range d'un villain lose passif. Mais j'ai l'As de carreaux, ce qui peut me donner une douzaine d'outs s'il n'a pas 2 paires où brelan. Je décide de check pour soit obtenir une carte gratuite, soit surrelancer (je ne compte pas call hors de position), même si je risque de mettre mon tournoi en jeu sur ce coup.

 

Il mise et c'est donc la deuxième option qui est retenue: Tout dans le groin !

 

Et le gars m'insta call avec ... ... ... 66. Ah ok, il avait le 6 de carreaux, ça explique tout ! Aucun de mes 12 outs ne sort et bye bye.  Soit dit en passant, certes il était nettement devant préflop, mais son call sans la cote pour setminer était déjà une belle erreur.

 

Heureusement sur le Daily Omaha à 20€ de Pokerstars, ce sera une toute autre musique.

 

Compte rendu en mode prise de note. Désolé pour le style, mais une fois n'est pas coutume, j'ai privilégié la rapidité et l'efficacité.

 

182 joueurs au départ de ce tournoi.

 

- Jeu serré et en position en début de tournoi où je grapille quelques petits ou moyens pots.

 

- Un gros call river avec simplement les 2 top paires mais où j'ai été l'agresseur jusqu'alors et mon adversaire ne représente rien de convainquant. Il est très polarisé, soit un brelan "chatté" rivière ou sous-joué de façon assez maladroite sur 2 streets avec des tirages, soit plus probablement un tirage raté.

 

- Cela me permet de doubler, de passer au dessus de l'average et de commencer à désserrer ma range en position pour grapiller en mode small ball.

 

- Une période où je touche peu de gros jeux postflop, mais quelques-uns suffisants pour remporter des pots moyens et un tas d'autres remportés sans abattage, aidé par la position et des lectures correctes.

 

- Un gros pot à 3 à tapis préflop après la bulle avec un bel AAxx doublement assorti qui tient (ouf !)

 

- Un autre AAxx consécutivement qui tient en bataille de blinde all in préflop

 

- Je passe nettement chipleader du tournoi et vais en profiter un maximum pour continuer à monter des jetons.

 

- Un bad beat qui me fait perdre la moitié de mes jetons. Encore un AAxx assortis où je squeeze, suis payé une fois et push sur un flop avec le tirage couleur max, payé par un tirage très très marginal qui fait deux paires ...

 

- Je ne me démonte pas et reprend l'ascendant juste avant l'entrée en TF.

 

- Je resserre le jeu en début de TF, histoire de voir un peu comment ça joue (notamment le 2e stack qui a la position sur moi et sur lequel je n'ai pas d'infos) avant de reprendre mon travail de sape. A ce stade je monotable, donc c'est plus facile.

 

- Je me retrouve à nouveau large chipleader à 3 et tente de profiter du fait que mes deux adversaires ont des tapis assez proches l'un de l'autre et devraient s'accrocher pour grapiller une place, pour passer en mode ultra LAG.

 

- Mais mon adversaire de gauche ne l'entend pas de cette oreille et je me retrouve souvent hors de position contre un adversaire aggressif et collant et vais y laisser un paquet de plumes. Quand le 3e va se mettre à son tour à me résister agressivement, je vais même retomber en 3e position ...

 

- Nouveau changement de vitesse, en mode TAG cette fois préflop avec mon tapis moins confortable et en raison de mon image écornée. Mais grâce un mix de value bets et de bluffs mieux distillés, je reprend le chiplead et de manière à nouveau assez écrasante.

 

- Je me fais cette fois un peu plus discret et c'est les 2 autres qui vont finir par s'entretuer.

 

- Je démarre le HU avec 2/3 des jetons mais vais très mal le jouer.

 

- Un coup charnière avec une quinte max touchée au turn offrant un tirage couleur sur le quel je vais min-4bet. Je ne voulais pas chasser mon client, mais j'aurais mieux fait puisque une 3e carte de la couleur est rentrée à la rivière et j'ai rendu les armes, laissant villain revenir à ma hauteur.

- Ce coup mal joué (le min-4bet n'a aucun sens), qui a mal tourné, va en entraîner d'autres. Je vais même faire un check raise bluff river mal inspiré face à la quinte de mon adversaire, celle là même que je voulais représenter ...

- Je perds au final sur une sorte de coinflip au flop, mais c'est mérité vu comme j'ai spew précédemment.

 

Bref, satisfaction d'avoir fait un nouveau résultat en tournoi après quelques autres sur l'Omaha beach dans cette variante que j'aime tant mais qui me réussit si peu en cash game.

 

Consolation d'ajouter un peu plus de 500€ à ma bankroll qui avait été plutôt à sec sur le mois de juin.

 

Mais bien sûr déception de perdre le tournoi à cause d'un Heads-Up très mal négocié, alors que toutes les conditions étaient réunies pour la gagne depuis mon décollage après la bulle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article