Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Comme promis, je m'attaque au compte rendu détaillé de ma victoire de dimanche sur l'Eldorado.

 

Ca fait longtemps que je n'ai pas fait un tel exercice, mais là comme c'est quand même mon fait d'arme le plus marquant à ce jour, ça en vaut la peine.

 

L'exercice reste difficile puisque c'est quand même près de 10h de jeu au total à restituer. Après avoir passé une bonne partie de la journée d'hier à enregistrer mes mains ou séquences clés, J'ai opté pour un CR en trois parties (4 finalement après redécoupage):

 

1 - Retour sur le jour 1 que je n'ai évoqué que sommairement ici.

2- Jour 2 jusqu'à la table finale jusqu'aux 3 dernières tables

3- Table finale et HU final Approche et début de la table finale

4- Dénouement de la table finale et HU

 

Avant de me lancer sur le détail du jour 1, je tiens à apporter un ou deux commentaires.

 

Premièrement, je remercie Sharkfisher de m'avoir conseillé d'utiliser le replayer de Poker Academy, car même si ça reste fastidieux, compte tenu du nombre de mains ou de séquences que j'ai dû enregistrer, le logiciel est très fastidieux. Le rendu que j'avais observé chez Pokerfred notamment, s'avère sympathique également.

 

Dernier commentaire, ce CR s'adressera évidemment aux plus motivés puisque, même si j'ai sélectionné un certain nombre de mains et éliminé quelques séquences sans intérêt, il se veut le plus exhaustif possible.  

 

Je n'aurai pas non plus, rassurez-vous, la prétention de faire un nouveau "chaque main révélée".  

 

Sur ce, c'est parti ... Retour jour pour jour d'une semaine en arrière, nous sommes le mardi 1er mai 21h.

 

Départ classique en mode serré aggressif (enfin pas si serré que ça au vu des calls des mains 48 et 59). Je vais jouer très très peu de main au début mais mon mon tracker va rapidement confirmer mon observation d'une table particulièrment large et fishy et que je n'ai d'autre choix que d'adopter cette stratégie, sauf rares exceptions tactiques.

 

Nous passons directement à la main #48, car à part quelques petits coups standards, il ne s'est pas passé grand chose de mon côté. 2 ou 3 "raise" avec de bonnes mains mais surtout des "fold".    

 

Sur cette main, le villain nous fait un New York Back raise d'opérette qui ne ressemble à rien avec ce miniminimini reraise. Après réflexion, un regard détaillé à ses stats affreuses sur le hud, je décide d'opter pour la méthode radicale,le TDLG de Raoul, pour les intimes, où il fut un temps le all in pour nympho. On va lui montrer ce qu'est un vrai reraise ! Plus sérieusement, j'aurais pu opter pour un call avec la cote gigantesque offerte, mais ca ne m'enthousiasme guère de subir le coup hors de position et que là franchement je ne le vois pas sur une premium. Certes, ça reste possible puisque ce joueur fait visiblement n'importe quoi et dans ce cas mon all pour info pourrait se transformer en "par ici la sortie", mais bon ce n'est que le début du tournoi et ce n'est qu'un 10€ (pour simplement préciser: c'est environ 1/500 de ma bankroll avant ce tournoi), alors autant sortir ici sur un spot qu'au bout de 3 heures sur un coinflip. Bref ce coup qui pourra sans doute être décrié par mes lecteurs, j'ai décidé de le jouer à l'instinct compte tenu du meta game et ça reste exceptionnel que je surjoue de la sorte un simple AJo avec autant de profondeur (main que je couche d'ailleurs très souvent face à un simple raise)

 

Au final le call de villain fait encore plus mal aux yeux et me permet de doubler malgré le 3e trèfle au turn qui ne présageait rien de bon ... La montée de jetons démarre, même si encore une fois ce coup n'est pas à imiter à la maison ...

 

 Main #59

 

 

Coup dicté par le même principe que le précédent: Je pense être au pire en coinflip alors prioirité à la montée de jetons. Encore une fois AQs est le type de main que je peux bien entendu passer dans d'autres circonstances (ce sera d'ailleurs illustré dans la 3e partie). Mais là là surrelance directe à tapis avec un si gros tapis est trop suspecte. Je ne le mets rarerement sur AK, KK+. Et même si c'est pour 120BB et que c'est un coinflip, je le prends. On est pas en SNG, je n'ai pas encore un tapis qui mérite d'être préservé et je ne veux pas refuser cette occasion de monter un gros stack qui sera précieux précieux pour oublier un peu ses cartes dans les niveaux de blindes et antes élevés. D'autant plus que, je pense que mon tracker avait dû déceller quelque chose sur le style de villain 2. Il reste certe villain 1 à parler derrière, mais comme nous le couvrons tous les deux largement, il restera en cas de call de sa part un pot extérieur conséquent à remporter.

 

En l'occurence villain 2 était encore plus qu'espéré en pampa et le board ne m'a pas trahis.

 

Peu de coups intéressants en quarante mains et nous passons directement à la main #99:

   

 

Préflop, je complète pour la cote.

 

Au flop, je fais un probe bet hors de position à moitié du pot pour commencer à me situer avec ma top paire pas très bien kickée sur ce flop drawy et éventuellement mais rarement l'emporter directement.

 

villain 2 se contente de suivre, ce qui ne donne pas encore suffisamment d'information mais d'un autre son stack est peu important ... Par contre le shove de villain 3 avec un stack plus conséquent ne me dit rien. Il peut bien entendu être sur un tirage, mais il peut aussi avoir une dame mieux kickée que mois ou bien mieux. C'est donc un fold assez évident de ma part. Bien content au final de voir qu'il est bon et que j'étais même derrière les 2 villains.

 

 Main #110:

   

 

Un coup mal joué.

 

Préflop rien à dire, généralement je me contente de suivre pour setminer, mais là j'essaie d'arracher. C'est raté ...

Le flop avec deux figures est peu encourageant pour faire un cbet contre deux adversaires.

Au turn je ne représente absolument rien, donc mon arrachage est contreproductif car spewy.

J'ai mis cette main par soucis d'honnèteté, mais j'aurais préféré dire "circulez y a rien à voir", car c'est pas beau du tout.

 

Main #112

   

 

Préflop un call un peu large, mais en position et avec une certaine profondeur pour mes petits connecteurs one gapped assortis.

Au flop la top paire et une mise de valorisation/élagage après les 3 checks.

Le donk bet au turn après avoir seulement suivi au flop est surprenant ... Mais à part un bluff, je ne vois pas bien  ce que je bats, même si vu le niveau du jour 1, ce pourrait être un joueur qui vient de toucher un 4 avec A4 ... Soit dit en passant le niveau au jour 2 n'avait plus rien à voir, j'y ai ai vu peu de moves fishy. Fin de la parenthèse, je préfère opter pour un set ou une quinte avec A5 et passer.

 

Main #115

 

 

Rien de spectaculaire mais je réalise ici mon premier resteal avec une poubelle sur le min raise du bouton et avec l'avantage du tapis. Ils seront beaucoup plus nombreux au jour 2.

 

Main #120    

 

J'ouvre UTG avec une main en dessous de ma range habituelle en cette position, mais avec un pot de départ plus attrayant et un stack confortable, c'est une variation que je fais de temps en temps pour changer de vitesse.

 

Pas de cbet sur ce flop riche mais un cbet différé au turn suite aux deux checks de mon advsersaire à l'apparition de cette scarry card.

 

Main #128    

 

Arrachage sur un flop pas trop mauvais (pas de figure). Ma paire est dans doute bonne, je le mets à tapis et s'il a mieux tant pis, d'autant plus qu'il y a plus à prendre au milieu que le restant de son stack. Ce joueur est médiocre, avec un VIPP gigantesque, des limp et call nombreux jusqu'à 10% de son stack, des calls trop larges ... La sélection, le M et bien d'autres standards semblent être des concepts inconnus pour lui. C'est le Fish avec toutes ses lettres de noblesses, que nous retrouverons dans quelques coups par la suite.

 

Main #131

   

 

Cette fois notre fish joue bien le coup. Mon call est marginal mais je ne veux cependant pas lacher ma paire pour si peu. Coin flip perdu. Heureusement, il me semble que c'est le dernier !

 

Main #144

   

C'est parti pour un nouveau duel avec mon ami. Cette fois je touche très correctement le flop et la joue une nouvelle fois en mode arrachage pour à la fois protéger et être très souvent payé s'il a touché la moindre paire avec sa range hyper élastique ou le moindre tirage.

 

Main #146

Hors de position, avec ma seconde paire, j'attends de voir les actions de mes adversaires et la carte du turn pour décider de miser. Tout me conforte à miser cette fois au turn. J'opte pour un check call à la rivière et suis heureux de voir la main de mon adversaire complètement hors sujet.

 

 

Les 2 mains qui suivent sont une nouvelle rampe de lancement vers le jour 2. Le genre de rush qu'on aimerait rencontrer plus souvent ...

 

Main #178

   

 

Je choisis de simplement setminer en position pour toucher le jackpot dans un pot quasi familial. Le flop et l'action qui en découle sont une aubaine, ça sent bon un 8 chez au moins un des joueurs. Je me contente de call la surrelance de mon fish préféré, rendant la parole au premier agresseur villain 2. Si ce n'est pas déjà fait, j'aurais tout loisir de relancer tout ce beau monde quelque soit le turn. Au turn ce n'est plus la peine de slowplayer, suite à la nouvelle relance de mon fish, je suurelance le tout à tapis, espérant que villain 2 nous suivra.

 

Situation idéale puisque ce dernier a bien le 8. Admirez au passage ce manifique play des As complètement à l'envers où tout indique pourtant qu'ils sont laminés au flop.

 

Main #180

   

 

A peine le temps de respirer, de se remettre de ces émotions, que ça repart sur les chapeaux de roues (rush quand tu nous tient) ...

 

Ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ...

Un jeu direct avec surrelance aurait sans doute eu le même effet.

Ca permet au moins d'admirer un magnifique setup imparable pour villain

 

 Main #187

 

 

Préflop j'opte pour un simple call pour contrôler le pot en position. Mon stack a suffisament bien gonflé ces derniers temps, pas besoin de prendre de risques inutiles à ce stade.

Au flop, je mise quand même logiquement avec ma top paire top kicker. Il m'arrive de checker également dans ce cas, mais cette fois je choisis la méthode directe, notamment en raison des quelques tirages au board.

La surrelance au turn s'avère elle inquiétante, l'alarme est enclenchée, mais je ne lâche pas systématiquement ma top paire 2e kicker sur une simple surrelance au double.

La rivière est sympathique, mais les 3 trèfles et un petit risque de full suggéré par la mise au turn, ne me donne pas le courage de value thin, malgré le check de villain. Dommage au vu de l'abattage, mais je suis déjà suffisamment chanceux sur ce coup qui sera en dehors d'un 35/65 sur un vol de blinde en jour 2, mon seul suckout du tournoi. Je n'en subirai d'ailleurs également que très peu.

 

 Main #199

 

Coup standard, d'autant plus avec nos différences de stack: TDLG.

Nous verrons au jour 2 que je peux pourtant parfois jetter cette même main, mais dans d'autres circonstances.

 

 

 Main #200

 

 

Retrouvaille coup sur coup et énorme livraison. Tilt suite au coup précédent, "y a deux cartes de la même couleur donc je suis" ou un peu des deux ?

 

Enfin une dernière main pour conclure:

 

 Main #210

 

 

Coup mal négocié pour ne pas dire mal joué.

Je perds une occasion de prendre le pot par un cjeck raise au flop.

J'ai voulu contrôler en avisant au turn. Mais là, c'est trop tard sur cette carte affreuse qui fait absolument tout rentrer.

Je me suis peut être fait voler le pot mais à moins d'un arrachage au flop, il était certainement en semi-bluff. En tous les cas je ne bats qu'un bluff (qui reste probable au vu de la faiblesse que j'ai affiché) et tant pis pour moi.

 

Voilà pour cette première journée. J'ai en effet zappé quelques mains sur la fin où mon stack oscille entre 210 et 260K pour finir à 250K en première position du jour 1B.

 

La suite dans le prochain billet.

 

Est-ce que cet exercice vous a plu ?

 

Y a encore quelqu'un ?

 

Mais pourquoi diable ai-je attaqué ce chantier pharaonique ?

 

Pour les derniers survivants et masochistes du hand history, il vous reste à consulter l'historique complet de ce jour 1.

 

Et pour mon ami de trente ans Rincevent, ce sera même obligatoire, car là quand même faut pas exagérer !

En effet, après avoir tenté d'encourager KOF (lucky-carlos) au moment de la bulle puis renoncé car il était absent, que vois-je dans le lobby ???

 

bulle-eldo-2.JPG

 

Qu'on ne me réponde surtout pas que c'était un acte philantropique ou solidaire !

 

PS: Pour les fautes d'orthographe ou autres vices de forme, je mettrai une deuxième couche de peinture, car là je sature ...

 

Commenter cet article

Gum 09/05/2012 13:16


Merci pour ce partage. N'héiste pas non plus à mettre aussi des mains mal jouées car on en commet tous des erreurs. Et je trouve cela plus instructif aussi.


La suite avec impatience !!!


@ +.

manubluff 09/05/2012 14:13



Malheureusement des mains mal joués ça ne manque pas, comme tu as déjà pu le voir dans ce premier CR.


Je les fait figurer sans faute à partir du moment où elles ont un impact sur l'évolution de mon stack ou la dynamique de jeu, ou encore qu'elles m'ont laissé perplexe à l'image de la
main #210 par exemple.



Sharkfisher 08/05/2012 23:52


En tout cas merci de prendre le temps de partager, c'est toujours instructif, surtout quand il y a la win au bout !!!!! (la suite!)

manubluff 09/05/2012 00:57



Je te remercie également ainsi que D8 au passage car j'apprends en retour.


Mon blog avait un peu tendance à devenir "bragland" à la moindre petite perf, donc ça fait du bien de lui donner un autre intérêt qui était sa principale vocation à l'origine: L'échange sur la
technique.


Et après avoir vu des blogs comme celui de Jontheriver, pour ne citer que lui, y a du boulot de ce côté là.


Même si je ne ferai pas ça tous les jours, car c'est quand même fastidieux, ça m'a permis de faire ma première analyse en repassant ces mains et en rédigeant le billet. Et avoir l'avis de bons
joueurs comme toi et D8 est vraiment précieux. Même si c'est pas bon pour l'ego (quand on voit certaines lacunes), cela permet de se remttre en question sur certains détails.


J'appréhende un peu la suite car j'je pense avoir en réserve quelques moves boarderlines ou certains trop NIT. Et l'apothéose sera le HU que j'ai joué en gros déglingos pour contrer un shark
en face, (pas fait d'horreur cependant, mais certains plays seront certainement appréciés comme douteux pour rester soft).


Bon, je vais pas me dégonfler, rassure toi, l'exerciceen vaut la peine.



D8 08/05/2012 21:41


Hello, bonne idée que de faire ce petit check up..


Au fait dans ton rush t'as mis deux fois la même main.


Suis pas d'accord avec ton premier raise avec 44, typiquement une main ou tu feras pas fuire grand monde, et autant prendre la chance de setminer. En plus un des limpeurs peut te reserver une
horreur sur des champs pareils!


Autre reflexion générale, tu devrais réduire tes mises d'ouverture, tu es souvent à 3 blinds, et parfois même à 4!, ce que plus personne ne fait, on est parfois à 3 blinds en début de tournoi,
mais ça devient assez vite small blind. Pour ma part je raise 2.3 blinds en milieu de tournoi et 2.1 à la fin. L'intérêt évident est de pouvoir ouvrir plus de mains, et de ne jamais se commit. De
plus en cas de 3 bet t'as la place si tu suspectes un truc louche de 4 bet light...


La dernière main je comprends pas ton ultime fold, j'aurais fait comme quoi du début à la fin..


Y a une main aussi en milieu de tournoi ou tu payes le push adverse avec paire de 3, dire que je ne suis pas convaincu ets un euphémisme...


La main ou t'as 10 8 de coeur t'as peut etre pris la bonne ligne, j'avoue que je sais pas trop, j'aurais probablement call mais suis une calling station...


J'attends donc la suite!

manubluff 08/05/2012 23:23



Pour le 44, c'est pourtant un général un setmining dans ma ligne la plus courante pour l'aspect conservateur, juteux en cas de hit et effectivement l'absense de FE à ce stade (avec la masse de
fish encore présente). Je sais pas trop pourquoi j'ai voulu varier. Pour le reste cf réponse à Sharkfisher.


La 2e main du rush est corrigée, rencontre très sympa où je me suis un peu fatigué avec mon slowplay tordu pour rien.


Pour les mises j'ai des phases plus small ball que d'autres mais là effectivement j'avais opté davantage pour du long ball. Je dois avouer que ma stratégie sur ce point n'est pas encore vraiment
mûre. C'est un axe de progression long terme manifeste.


Pour la dernière main j'ai pas compris ta phrase, mais à la rivière je peux juste catch un bluff et c'est un peu trop hasardeux.


Le call avec paire de 3 est moche effectivement, je me fais une fleur dans l'article en disant qu'il est marginal. Il y a effectivement de meilleures occasions de déstacker le fish, qui
sur le coup joue mieux que moi, puisqu'il a découvert visiblement le push et que moi j'ai oublié le fold. En tout cas c'était pour le coup très hasardeux et même si j'étais en coin flip j'ai été
puni à juste titre à l'abattage.


Sur le 10 8 de coeur son play au turn m'a embrouillé, je ne sais pas quoi en conclure (value d'un monstre ou fish move). Mais comme dit à sharkfisher, j'aurais tout simplement dû fold préflop.


Vais essayer de faire la suite dans les prochains jours, en espérant pouvoir améliorer le rendu avec ces foutus scripts qui passent pas sur overblog.



Sharkfisher 08/05/2012 21:19


main #48 et #59 : wow t'es un peu en freeroll là avec 100bb, même en "petit" buyin, tu risques fort la sortie de route
main #110 : plus cher le squeeze pf, non?
main #112 : fold ou 3bet preflop car là tu offres une belle cote au bouton komême...
Ensuite si tu joues ta top paire, ce n'est pas pour te coucher au turn. Trop tard pour s'apercevoir que cette main se joue pas très bien post flop sans tirage.
main #120 : ok pour ouvrir utg avec cette main en 6-max, et bien joué post flop
main #128 : play optimal contre un fish, tu as même des chances qu'il te paye avec n'importe quelle over card lol
main #178 : des spots contre 2 fishs que l'on aimerait avoir plus souvent !
main #180 : euh c'est la même que la précédente :)
main #187 : dommage pour la thin value, mais je pense que vilain t'aurait donné mal de tête en te surrelançant, si jamais il était compétent


Premier jour bien maitrisé, tes deux calls tapis borderline du début t'ont offert un beau matelas de jetons dont tu as bien profité GG!

manubluff 08/05/2012 23:08



Merci pour ton retour Sharkfisher. J'ai pas fait ce boulot pour rien ...


#48 et #59: freeroll et boarderline sont effectivement les mots. c'est clair que j'ai gamblé en me fiant à mon instinct et que si je fais ça à chaque fois c'est EV-. Je n'étais d'ailleurs pas
hyper fier de diffuser ces mains, où j'étais chanceux d'être quand même bien devant préflop. Maintenant elles ont constitué la première rampe de lancement et un matelas, comme tu dis, qui m'ont
permis de pallier l'absence de cartes à certains moments du jour 2 en plaçant quelques moves où en grapillant énormément de blindes et antes sur un field plus sensible à la fold equity.


#110 Je crois que tout porte en effet en un squeeze plus cher (D8 et toi êtes en phase et les calls le confirme). Même pas capable de faire fuire un JTs UTG avec mes 5BB, que je pensais pourtants
suffisant. Une mise plus forte aurait eu le mérite d'être plus menaçante pour le tapis de ce dernier. J'ai joué un peu de manière contre naturelle ce coup, puisque généralement j'applique
effectivement le conseil de D8 en setminant, d'autant plus avec une cote aussi généreuse.


#112 le fold aurait été préférable. Lors du replay, je me suis un peu étonné de ce call plutôt large. Je n'aime pas le 3bet en revanche, car peu efficace sur ce field (à moins peut être de mettre
une grosse cartouche, cf #110). Mais je préfèrerais limite cette option avec une main injouable postflop. Encore une fois, le call n'est pas très bon, mais je le préfère au 3bet, en raison de la
faible voie absence de fold equity à ce stade du tournoi (très différent en jour 2). Il a le mérite cependant de garder du monde si je touche un monstre. Après je ne joue pas cette main pour
toucher une top paire. Au turn je fais peut-être un mauvais fold, mais le move de mon adversaire est vraiment louche. Je sens un push arriver à la rivière si je paye simplement, que je pourrai
difficilement assumer avec ma main si je call au turn. Et push turn pour 20K avec ça ne m'emballe pas plus que ça ... C'est peut être un peu weak, en tout cas à l'opposé des #48 et #59, mais
cette fois j'ai pas un bon feeling. Je sais jouer au feeling c'est mal, mais même à froid, j'ai du mal à voir comment mieux jouer ce coup, à part évidemment fold préflop ! Ca m'aurait éviter
de me mettre tout seul dans une situation difficile pour rester poli.


#120 mais ça reste quand même dans le bas de ma range sauf à une table extrêmement passive où occasionnellement en vol de blinde pour représenter une main bien plus forte qu'elle n'est réellement
face à un field plus aguerri.


#128: oui ça arrive souvent et c'est encore mieux si  il call avec la même séquence dans la #144


#178 clair


#180 corrigée. Joeur d'un meilleur niveau a priori (de mémoire) en face d'où mon essai de trap préflop qui s'est avéré quasi inutile à l'abattage.


#187 c'est pour ça que j'ai préféré jouer la sécurité. Mais un meilleur joueur aurait peut être été plus avisé.


Même conclusion pour les 2 premières mains, c'est pourquoi je ne m'en suis pas trop voulu, même si ça pique un peu les yeux. Même si je leur dois une bonne partie de la victoire sur ce tournoi
précis, je n'en ferai cependant pas ma religion pour autant.   



Sharkfisher 08/05/2012 19:05


Wow gros boulot effectivement, je vais prendre le temps de regarder tout çà, vu que c'est un peu à cause de moi que tu t'es coltiné le replayer de PA.


Pour les scripts, normalement il n'y a pas de pb lorsque tu édites ton billet en mode html ... vois pas d'où çà peut venir, mais bon moi je tourne sur blogspot.

manubluff 08/05/2012 22:13



Faudra que je farfouille demain pour les scripts ...