Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Quelques sessions positives  ces derniers soirs en NL25 et Sit&Go, ainsi qu'un déblocage de bonus de 45€ (ça va vraiment plus vite à la nouvelle limite !) m'ont permis de revenir dans la zone verte (voir la définition des zones à la fin du précédent billet).

 

Même si un peu plus de 8 caves de réserve par rapport à une redescente éventuelle ne me met pas totalement à l'abri et ne me place pas dans une zone de confort total, cela devrait me permettre de jouer un peu plus détendu.

 

La période d'essai de Holdem Manager étant révolue, j'ai sorti ma CB et en ai fait l'acquisition.

J'ai d'ailleurs pris le temps d'analyser quelques coups mal joués, espérons que ça servira pour la suite.

 

J'ai aussi utilisé l'outil "Leak buster" (détecteur de lacunes pokeristique) disponible dans la version d'essai (je ne l'ai pas acheté, dommage car un peu cher) et j'ai pris un véritable coup de poing.

 

coup_de_poing.jpg

 

Les notes obtenues sur les compartiments du jeu préflop en cash game short handed sont affligeantes, dignes d'un véritable fish et j'ai pu prendre conscience de gros défauts sur lesquels j'ai commencé à travailler depuis lors:

 

- Trop large préflop (VPIP trop important). Bon ça je l'avais déjà décellé depuis l'installation de mon HUD. Je me trouvais cependant jusqu'alors des excuses: "Je joue en shorthanded, je joue plus de mains pour profiter d'un certain edge postflop en NL10 ..."

 

En tout cas en NL25, il faut absolument que je corrige ça ... Pour le moment je m'y tiens, avec un VPIP qui revient dans la norme sur les dernières sessions.

 

- Trop de limps.

 

 Corollaire du précédent, j'avais tendance à vouloir voir du flop avec pas mal de mains (connecteurs ...), sans toujours veiller à la position. Correctif à appliquer: Restriction de la range préflop selon la position et aggressivité. 

 

- Trop d'ouvertures avec des mains à problèmes (AT, KT, ...).

 

 Je vais m'efforcer de jouer ces mains plutôt en fin de parole, en position et en ajustant par rapport au profil des joeurs derrière moi. En tout cas, en relançant la plupart du temps pour prendre si possible directement les blindes et en les jouant prudemment postflop dans le cas contraire.

 

- Trop de blindes suivies suite à une relance adverse.

 

C'est un défaut majeur également, si je ne sens pas un resteal opportun, il faut que je délaisse plus souvent mes blindes face à une attaque pour ne pas jouer trop de coups avec des mains marginales et le plus souvent hors de position. 

 

- Pas assez de squeeze ou de resteal dans les blindes.

 

 C'est quelque chose qui était à mon avis EV- en NL10 où les moves sont trop peu respectés.

 

Ca commence à devenir un point un peu plus intéressant en NL25 notamment avec des regs solides et  j'ai commencé à faire quelques resteals (sans cartes) en m'appuyant essentiellement sur les données du tracker (image de l'adversaire: vols en position, VPIP et PFR combiné à la mienne: peu de 3 bets, VIPP et PFR de TAG) et la capacité à folder de l'adversaire sur un 3bet observée précédemment à la table.

 

Le dernier exercice, même si je vais essayer de le travailler me semble le plus délicat, car nécessite pas mal de paramètres pour être réussi et surtout une bonne lecture du jeu préflop de villain.

 

En revanche les 3 premiers sont les axes d'amélioration prioritaires à mettre en oeuvre, d'autant plus qu'en étant un minimum attentif à son propre jeu, c'est assez aisé à réaliser.

 

Je me suis rendu compte que je suis passé en quelques mois d'un jeu serré aggressif (correct mais plutôt stéréotypé) pratiqué en SNG à un jeu hyper large préflop en cash game limite éléphantesque, selon la description habituelle, qui ressemble davantage au profil d'un joueur faible.

 

En restreignant mes mains de départ selon la position et en relançant plus souvent que je ne limpe (ratio PFR/VPIP grandement amélioré), j'ai effectivement la sensation de jouer un bien meilleur poker et j'ai eu quelques bons résultats en remportant beaucoup de petits ou moyens pots de cette façon. Notamment face à des joueurs qui clignotent en vert sur mon HUD (VPIP allant de 55 à 75% pour certains et des stats postflop toutes aussi collantes ...) ... Finalement, je ne suis pas si large ... Je plaisante  

 

Un recadrage s'impose donc, mais c'est une nouvelle source de motivation pour les prochaines sessions.

 

Je vais m'efforcer de prêter moins d'attention aux résultats immédiats et me concentrer sur ces facteurs essentiels de décision avant d'entrer ou non dans un coup.

 

Voilà, si d'autres avis ou idées viennent à mes chers lecteurs, je suis toute ouïe.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nantais 01/11/2010 12:57



Non, c'est bien une imcompréhension sur ton dernier post



Nantais 01/11/2010 10:42



Ps ; j'ai voulu te rajouter dans ma blogroll, mais impossible , comme beaucoup d'autre de over-blog, quelqu'un à une idée
?



manubluff 01/11/2010 11:26



dommage ...



Nantais 01/11/2010 10:40



Dis moi Manu, ce BRM hyper agressif est une volonté délibéré ?


 


Pour leaks busters, c'est vrai que c'est interessant.


 


 



manubluff 01/11/2010 11:26



Hyper aggressif alors que je joue avec une BR d'un peu moins de 50 fois la cave engagée ?


Peut-être qu'il y a un malentendu avec les caves en réserve que j'indique dans mes derniers posts (à savoir la réserve avant redescente de limite obligatoire ...)


Ou alors joues-tu avec encore plus de sécurité ?



Alex 28/10/2010 22:24



L'investissement dans leak buster vaut bien l'investissement dans quelques heures de coaching. C'est vrai qu'il est un peu cher par contre...


 



eiffel 28/10/2010 16:53



Leak buster est-il adapté à l'analyse en SnG ? ou seulement en CG ?



manubluff 28/10/2010 17:32



Malheureusement ma version d'essai étant terminée, je n'ai plus accès à Leak Buster. Il me semble a priori que c'est que pour le CG, mais pas sûr à 100%. Peut-être que Roms aura moyen de vérifier
ça pour toi ...