Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

boussole-navigation.jpg

Deux concepts plutôt antagonistes.

Ceci dit, après avoir connu pas mal de désillusions depuis cet été dans une des plus mauvaises périodes en terme de résultats, je suis un peu comme Nantais dans son dernier billet: je me cherche.

Repli sur les plus petits buy-in avec pour objectif principal de retrouver du plaisir à moindre frais. J'y ai pu réaliser  dernièrement quelques performances (dont 2 victoires en tournois PLO sur de petits fields - moins de 100 joueurs -  et des buy-in de 5€ et 10€). Ce qui a le mérite de compenser les pertes sur les tournois plus chers, où je n'arrive plus à faire mieux ces derniers temps que des deep runs. De plus, même si ces victoires restent modestes, que ça fait du bien ces rares fois où on arrive à aller au bout et pouvoir se dire "j'ai gagné" !

Alternance des variantes en cash game où j'ai pu reprendre du plaisir sur les micro/petites limites.

Tout d'abord en Limit Holdem où après avoir visionné quasiment l'ensemble des vidéos de Poker academie sur le sujet (même si elles sont pour la plupart très anciennes), j'ai pu remonter une partie des pertes de début d'année tout en redécouvrant cette variante sous un nouvel angle après une pause de quelques mois.

Cela peut paraître inimaginable pour un joueur formé à l'école du no limit (comme l'immense majorité d'entre nous), mais la richesse (pourtant bien cachée au départ) de cette variante a été comme une révélation pour moi.

Elle nécessite avant tout la plus grande rigueur (éconimiser 1 big bet malgré cote faussement attractive à la rivière ou inversement value thin 1 big bet avec avec la bonne lecture, peut fair une réelle différence sur le long terme).

La façon de jouer ses tirages (passif ou agressif) peut également varier selon de nombreux paramètre (force du tirage, le nombre d'adversaires en jeu, la position, l'agressivité des adversaires, la cote du pot, le concept de "pousser son équité" dans des pots multiways ...).

Le jeu préflop nécessite également quelques ajustements par rapport au No Limit (notamment les petites paires, les paires moyennes et les connecteurs).

Malheureusement, après pas mal d'hésitations et de regrets, je me suis finalement résolu à abandonner celle-ci pour les principales raisons suivantes:

- Dans l'état actuel des choses sur le .fr, cette variante n'a visiblement que peu d'avenir (fréquentation très sporadique voire inexistante sur les sites majeurs, à part sur Party poker où je trouvais régulièrement quelques tables ouvertes)
- Dans cette variante où les pots sont très souvent disputés jusqu'à la rivière, le très faible niveau de la plupart des adversaires rencontrés (au moins jusqu'en 0,25-0,50€), ne compense que très légèrement un rake étouffant.

Donc côté cash, je me suis refocalisé sur les variantes les plus populaires du moment sur le .fr (le PLO et le NLH).

En No Limit Holdem, j'ai abandonné le Zoom Poker trop robotique et où l'absence de metagame ne présentait finalement pas grand intérêt.

J'ai donc pu faire quelques bonnes sessions en NL10 classique et ne suis plus très loin (enfin à moins d'un nouveau downswing) de remonter en NL20.

En Pot Limit Omaha, j'ai pu regagner également quelques caves, mais je m'impose une bien plus longue cure de PLO10 avant de me réttaquer aux limites supérieures où j'ai vraiment eu trop tendance à spew en ce début d'année.

En tout cas, quelques soit le temps que ça me prenne de remonter dans des limites plus "prestigieuses", je conserve une réelle motivation à m'améliorer en cash game.

J'ai alterné les sessions complètes ou fin de sessions (une fois suffisamment de tables de MTT libérées) avec de nombreux visionnages de vidéos (Kill Tilt principalement pour sa rubrique Cash game 6 max et poker academie pour le PLO).

Bref, j'essaie petit à petit de perdre mes écailles en cash game.

En terme d'exploration, je m'intéresse également au monde du bitcoin et surtout aux plateformes de poker en bitcoin (avec l'impulsion d'un collègue de travail qui joue également depuis quelques temps et a eu l'idée d'investiguer sur cette piste).

En effet, suite au constat mentionné ci-dessus du rake sublimé en Limit Holdem (l'affichage sur mon tracker du rake généré par rapport aux gains/pertes de mes différentes sessions a été un véritable électrochoc) et aussi pour retrouver une variante qui me manque pas mal depuis le passage au .fr, à savoir l'omaha hi-lo, je suis tenté par une expérience dans cet univers obscur.

Et pourquoi pas une reprise du limit holdem  au passage (même si cela paraît a priori compromis sur le site que j'ai retenu pour le moment , niveau de blindes trop élevé qui y freine visiblement la fréquentation des tables en fixed limit que ce soit en Omaha high, hi-lo ou Holdem) ? Il faudra donc a priori se contenter dans un premier temps des vraintes en Pot Limit ou en No Limit.

Certes, vu la volatilité du bitcoin, notamment ces derniers jours avec une série de records à la hausse ou à la baisse, ce n'est pas forcément un investissement de tout repos et viable sur le long terme, c'est certes aussi un moyen détourné d'accéder au .com (et il paraît que c'est mal !), mais je le ferai dans un premier temps tout du moins de manière marginale et à titre expérimental.

En clair, que notre Sainte Mère Protectrice l'ARJEL se rassure, je n'envisage donc pas une transition immédiate et irréversible vers cet univers, je continuerai sagement à raker encore un bon moment en .fr et je n'investirai qu'une somme marginale pour tenter l'expérience (enfin si je parviens à obtenir quelques dizièmes de bicoins, car c'est un peu le parcours du combattant de ce côté là !).

Après, si par miracle,  à partir de ce modeste investissement, l'Eldorado ou le rêve américain venait à se produire dans ces contrées éloignées, on pourra toujours aviser et pourquoi pas envisager un exil définitif ("sale riche !")

Faut bien rêver pour échapper quelques instants à la morosité ambiante ! 

Commenter cet article