Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déjà une semaine découlée depuis le dernier billet.

 

Il faut dire que je n'avais pas grand chose à relater. Je suis en effet en train de réaliser une de mes plus longues série de MTT sans ITM: Déjà 14 tournois ...

 

J'ai eu droit à des places de bullard (au moins 2 sur ces 14 tournois !) où j'arrive trop short et dois prendre des risques qui ne me sourient pas, des badbeats fatals comme sur le flight winamax Eldorado où j'en prends deux d'affilée contre le même joueur, d'autant plus frustrant que d'une part je dominais littéralement la table et avais monté un joli stack et d'autre part que cela m'élimine au lieu de me hisser parmi les favoris à l'issue du day 1 de ce magnifique tournoi. Mais aussi, il faut bien le reconnaître, des trounois joué en mode suicide notamment en jouant trop souvent certaines paires moyennes beaucoup trop agressivement préflop alors que mon stack ne le nécessitait pas. Certes il faut essayer de monter des jetons, mais pas n'importe comment !

 

Bref tout ça fait beaucoup de gâchis et ruine quasiment les sympathiques gains réalisés ce moi-ci dans d'autres MTT.

 

Heureusement, j'ai fait quelques Sit & Go sur lesquels j'ai pratiqué un jeu beaucoup plus solide et qui m'ont permis de repasser dans le vert dans cette discipline pour 2011.  En plus quelques tickets ont été obtenus grâce à mes miles winamax, donc c'est tout bénéf.

 

Enfin pour le cash PLO, ça a été une excellente semaine. Je suis là aussi repassé dans le vert et contrairement à la semaine dernière, je peux à nouveau espérer atteindre mon premier palier de l'objectif PLO50 d'ici fin juin.

 

J'ai vraiment resserré les boulons préflop et postflop, bien pris en compte la position, atendu les spots me permettant d'être favori sur les gros pots ou fait payé mes nuts aux imprudents. Bref, la stratégie ABC qui consiste à abandonner des mains qui sont peut être les meilleures à un moment donneé (2 paires, petit ou moyen brelan) mais qui ne pourront pas assez souvent l'être à la rivière sur des gros pots. Bref, fidèle à un conseil précieux de Jeff Hwang: Patienter et remporter ses gros pots.

 

J'ai aussi limité les moves à quelques situations où les joueurs en face avaient montré qu'ils savaient folder, que j'avais moi aussi montré une image solide et que j'avais soit identifié une trop grosse tendance au continuation bet ou identifié de la faiblesse dans leur(s) mise(s).

 

Je me suis pris quelques badbeats comme cette horreur où j'ai un brelan de 9 qui est max au flop et au turn et qui est suivi à tapis par une paire de 10 en mains avec 2 autres cartes sans l'ombre d'un tirage couleur ou quinte (peut être à la limite un ventral avec beaucoup d'imagination ...) et que le 10 tombe à la rivière. Celui là m'est resté un bon moment en travers de la gorge. J'ai frôlé le tilt mais heureusement juste frôlé.

 

Bon j'avoue, j'en ai infligé également un dont je ne suis pas fier, mais d'un autre côté je m'en suis pris tellement dans la situation inverse ...

 

J'ai un KK accompagné dun As assorti et après avoir été entrainé en relance/surrelance face à deux adversaires, je me retrouve embarqué à tapis. En fait sur ce coup, bien qu'à un moment donné j'ai misé un tiers de mon tapis, j'aurais dû passer. En effet, j'avais très bien deviné qu'au moins un des deux avait une main avec AA et que j'étais donc carréement dominé, c'est suffisament classique. Mais je me suis entêté en me disant qu'avec un As en main ça diminuait les chances, que peut-être j'avais affaire à deux fantasistes comme j'en vois régulièrement... La vérité, c'est que j'étais tombé amoureux de ma main, ce qui n'est jamais bon.

 

Mais j'ai touché un brelan de l'espace avec la quatrième carte et quasiment triplé sur ce coup !

 

Celui avec les AA devait certainement m'en vouloir, mais heureusement, ayant joué ce coup sur iphone, je n'ai pas pu voir les noms d'oiseaux . Certes le 3e avait encore moins de raison d'être là avec une poubelle intégrale mais quand même !

 

Moralité, j'ai eu un sacré coup de chance, mais cette séquence sera à proscrire par la suite, même si ça m'a fait du bien à ma bankroll sur ce coup et que pour une fois ce n'était pas pas moi dans le rôle du gars qui se fait "craquer" ses AAxx préflop de la sorte (bien grand mot en omaha, l'équité d'une main avec AA étant certes favorable mais pas aussi écrasante qu'en Holdem) . C'est peut être d'ailleurs ce qui m'a incité à payer dans le plus profond de mon iconscient ... Bon allez, j'arrête, j'ai tout simplement joué le coup comme un âne qui a touché un tableau miraculeux !

 

Heureusement ce fut une des très rares dérogations ou plutôt dérive à la discpline que je m'étais imposée, décrite plus haut.

 

Graphiquement ça donne ça:

 

regain-espoir.JPG

 

Reste à maintenir le cap pour rester dans le vert et atteindre les objectifs en pratiquant un jeu solide diamétralement opposé au dernier coup cité.

 

 

 

 

Tag(s) : #CR session

Partager cet article

Repost 0