Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Blog à l’arrêt … Pourquoi ? Suis-je broke ? Ai-je arrêté le poker ?

 

Non, non, je n'ai simplement pas eu trop le temps dernièrement à consacrer à la rédaction d’un article et je ne trouvais pas non plus matière à écrire. Mes maigres ITM en MTT notamment ne donnent pas vraiment le vertige comparé aux performances de certains de mes confrères ces dernières semaines : Lesage, D8, Gum et j’en passe … Il faut dire que je suis aussi à la bourre dans ma lecture de mes blogs favori, donc j’en ai certainement raté d’autres dernièrement, mes excuses par avance.

 

Pour ma part, si l’on passe outre cette absence de résultats en MTT - à ma décharge je n’en ai pas encore fait beaucoup (moins d’une vingtaine) - je grind essentiellement en cash et Sit & Go.

 

En cash rien d’exceptionnel mais je suis actuellement dans le vert en No Limit Holdem et Pot Limit Omaha et même si je ne suis encore pas à l’abri de repasser dans le rouge ou en mesure de monter de limite, ça se passe correctement. Rien que d’être positif en PLO de quelques caves me donne le moral pour la suite, car c'est un plus par rapport à l'année dernière.

 

Mais j’ai surtout repris goût aux Sit&Go, que j’ai redécouvert avec plaisir et envie de jouer (ce qui n’était pas forcément toujours le cas l’année dernière). J’en ai fait de tout type aux buy-in de 20 et 30€, du Full ring Holdem au Shordhanded Omaha et notamment des DON Shorthanded (3 payés sur 6 participants) sur Everest.

 

Ces derniers me réussissent particulièrement bien jusqu’à présent. Faut dire qu’en moyenne on y trouve 3 joueurs sérieux et 3 autres rigolos (même à ce niveau de Buy-in, ca fait toujours plaisir) qui peuvent s’envoyer en l’air très rapidement. Il m’est arrivé plusieurs fois ces derniers jours d’être concentré sur une autre table et de voir furtivement apparaître la pop-up m’informant que le tournoi était terminé avant de m’écrier « Déjà ! ». L'inconvénient majeur est le caractère turbo de la structure qui limite fortement le jeu postflop, mais la contrepartie c'est que ça va plus vite et qu'il y aura moyen de faire du volume.

 

L’échantillon est encore loin d’être représentatif, puisque j’en suis à une quarantaine de Sit&Go depuis le début de l’année et mon ROI me laisse presque rêveur : 36%. OK, je sais, je vais bientôt malheureusement devoir descendre de mon nuage lorsque Dame Variance va se rendre compte de quelque chose et me soumettre au redressement.

 

En attendant petit brag des familles avec les stats sharkscope. Vous allez me dire: "C'est certainement la dernière fois qu'il osera les montrer ces stats ?". Et vous aurez peut-être bien raison

 

SNG Everest

 

 

 courbe-SNG.JPG

 

 

Autre terrain de chasse pour les prochaines semaines, les satellites pour tournois à 50€ sur Winga qui se déroulent en 5€ Rebuy. Cela devrait m’inciter à jouer davantage de tournois à 50€, que je n’avais osé débourser qu’exceptionnellement l’année dernière. Peut-être l’occasion avec beaucoup de chance de réussir ma première perf à 1K€.

 

J’en ai tenté 3 cette semaine. La première fut une boucherie où après plusieurs bad beats et autres moves hallucinants j’ai dû rendre les armes avec -35€, me disant que sur le coup j’aurais mieux fait de débourser directement les 50€. 

 

Mais les deux dernières furent les bonnes puisque avec à chaque fois 15€ déboursés, jai obtenu le sésame à 50€. A utiliser prochainement …

 

Bon sur le dernier, il faut bien l’avouer,j’ai aussi eu de la réussite en craquant les As lors de la phase de rebuy

 

Je ne résiste cependant pas à décrire un des moves hallucinants évoqué un peu plus haut :

 

Nous sommes à la bulle ou vraiment pas très loin. De petite blinde, n’ayant pas beaucoup bougé depuis quelques tours, et avec un M de 8 environ, je me lance après réflexion dans un vol à tapis sur la grosse blinde avec un maigre Q9s. C’est un bon spot car :

 

- c’est une structure plutôt turbo et prendre les blindes et antes me permettrait de survivre un tour de plus, qui pourrait bien être le bon, avec les blindes et antes qui montent et nous rattrappent à la vitesse d’un cheval au galop

  

 - mon adversaire a également un tapis moyen, n’est encore pas « autocommit » de blind et je le couvre l’égèrement

 

-c’est la bulle donc le push est normalement beaucoup plus facile que le call avec une main marginale 

  

Bref un paquet d’arguments me poussent à bouger et sauf belle main en face, je devrais réussir mon larcin au moins 8 fois sur 10 face à un joueur normalement constitué.

 

Mais là … Boum ! Instant call !

 

Aie, aie, la voilà la grosse main ... C’est qui qui va terminer bullard ou presque ?!?

 

...  Allez, avec un peu de chance je ne suis pas dominé et c’est du style 40/60 …

 

Et bien non ! J’ai la meilleure main et c’est un 60/40 … Le fada a payé avec 56o et ma conduit à une élimination quasi inéluctable en touchant !

 

J’avais donc oublié avant ce move le paramètre essentiel : « face à un adversaire normalement constitué … »

 

Cerise sur le gâteau un gars annonce dans le chat que mon villain a dépensé 14 buy-in, soit 70€ pour tenter de remporter ce tournoi à 50€. Ca c'est de l'investissement rentable !

 

C’est loin d’être un cas isolé, le niveau général est vraiment digne d’un beau freeroll et en ayant le cœur bien accroché, et peut être en s’obligeant à oublier peu plus souvent le concept de fold equity sur ce type de tournoi, il y a moyen de gagner quelques autres tickets en promo !

 

Sans transition, même si l'on y voit quelques poissons, j'ai passé une belle soirée en allant voir en famille le spectacle de 20 000 Lieues sous les mers de Sydney Bernard. Beaucoup de créativité, des effets spéciaux sympas et originaux et une interprétation excellente. 

 

20000-lieues-sous-les-mers1.jpg

 

 En attendant avec impatience le prochain spectacle: La machine à remonter le temps de H.G Wells.

 

 Y a pas que le poker dans la vie

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article