Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Je tiens tout d'abord à remercier le vénérable Stefal, qui a eu la gentillesse de venir signer le premier commentaire de ce blog !

 

Je suis le sien depuis quelques mois, de manière très régulière, en savourant chacun de ses billets de qualité tant sur le sur le plan poker que linguistique. De plus, le personnage dégage une grande humanité qui a su trouver un écho auprès de nombreux autres bloggers et rendre son blog incontournable.

 

La soirée d'hier s'est décomposée (au sens propre et figuré) de la manière suivante:

 

- MTT 3 € de Party Poker, vite bâclé (!) pour terminer 69e/100.

 

- 2 SNG full ring 5 €.

 

Sur le premier je suis ITM en 3e position. C'était in extremis, compte tenu de mon stack minuscule à la bulle, mais j'ai bénéficié d'un crash entre 2 gros stacks.

 

Je remporte le second SNG de la façon suivante:

 

J'ai assez rapidement la chance de flopper la quinte max qui me permet de doubler face à une top paire top kicker que je laisse me relancer généreusement tout du long et jusqu'à la rivière à tapis (miam !).

 

Cela me permet de gérer patiemment mon tapis puis sortir 2 ou 3 shortstacks sur des 80/20 en ma faveur.

 

Une fois la bulle éclatée, La bataille pour les 2e et premières places commence sous de bons auspices pour moi, car je dispose de plus de la moitié des jetons en jeu (ce qui est plutôt rare vu mon style plutôt conservateur dans cette discipline).

 

Les adversaires s'avèrent plutôt solides et personne ne se décide à sauter rapidement. Grâce à mon stack important et le fait que les joueurs soient sérieux, j'ai pu résussir quelques "moves" et les agresser, pour encore accroître mon avantage en vue du Heads-Up.

 

J'élimine le 3e joueur qui, bien que serré jusque là, avec un M de 4 , va pousser avec une poubelle depuis sa petite blinde et sortir face à mon AQ qui tiendra.

 

Malgré mon avantage en stack et l'importance des blindes à ce moment, le tête à tête sera une longue bataille (plus de 20 minutes je pense) , confirmant le bon niveau de mon adversaire.

 

 Après m'être fait remonter et légèrement dépasser sur la fin, je gagne un ou 2 pots importants qui affaibliront fortement mon adversaire, me permettant au final de l'emporter en appliquant la méthode S.AG.E.

 

- cash game PLO10 et NL10

 

Là par contre, j'ai été particulièrement mauvais en ne voulant jamais coucher mes belles mains (en apparence seulement):

 

- En NL10 à 2 reprises face en plus au même adversaire.

 

La première avec AK qui touche son K sur le flop et tombe sur un set. C'est clair que quand je suis surrelancé à tapis, je ne bats qu'un bluff ou un joueur large. Erreur que j'arrive pourtant régulièrment à éviter mais qui dépend trop de mon humeur.  Des séquelles sans doute aussi de ma "spécialisation" dans les SNG, où dans des situations avec beaucoup moins de profondeur de tapis, la même action avec cette main est EV+ en général (on tombe plus souvent sur des mains que l'on bat que sur des sets). On ne se refait pas facilement ...

 

La seconde avec les As surrelancés PF. Le flop ne comporte que des petites. Je relance fortement, il suit. Arrive une doublette (petites cartes) à la turn. Je relance encore avec ma double paire max, ne le voyant pas sur un petit brelan au vu de l'action préflop. Et je ne lâcherai pas face à son full (il vait encore touché son set sur le flop). Sur ce coup c'était plus dur à éviter, je pense, même s'il reste possible de coucher ses As pour un joueur discipliné.

 

Heureusement ayant quitté cette table avec 2 caves en moins, j'ai réussi à en récupérer une sur une autre table en touchant un beau full.

 

- En PLO10:

 

Je joue encore trop large. J'ai visiblement du mal à appliquer ce que je m'étais engagé à faire dans le précédent post. Je perds ainsi beaucoup trop de "petits pots" abandonnés au flop.

 

Puis vient un coup où je trouve un brelan de 9 sur un flop "rainbow" hauteur 9 (Yes !). 4 ou 5 joueurs, la présence d'un 7 proche du 9 sur le flop et ouvrant des possibilités de tirage quinte, je préfère donc ne pas sous-jouer.

 

Je trouve de l'action avec un shortstack qui me surrelance à hauteur de son tapis et un troisième joueur qui reste dans le coup.

 

Turn où je suis toujours max, mais avec un 2e trèfle. Après une nouvelle relance au pot, je suis encore suivi par le 3e joueur.

 

Arrive un 3e trèfle. NON PAS CA ! Je suis obligé de checker hors de position sur cette infâme rivière, mon voisin met son restant de tapis de 4 € envrion pour un pot de plus de 15 €, et là, je craque et paie mourrant ... Même si le pot est important, que la cote est sympathique, je ne dois jamais payer perdant. J'aurais dû économiser ces 4 €.

 

Problème de mental, je pense, sur ces 3 coups de cash game. Dans une meilleure période, j'aurais sans doute pu au moins éviter de payer dans l'une de ces situations. C'est ce qui fait la différence entre un bon joueur et un fish !

 

A corriger absolument ! Ca ne doit pas être Noël tous les jours pour mes adversaires avec de telles distributions gratuites !

 

Pour l'anecdote mon heureux adversaire avait la top double paire avec un tirage trèfle à la dame sur la turn, qui rentre donc à la rivière.

 

 

Enfin, petite consolation pour ma Bankroll, j'ai reçu le bonus de 40 € grâce au quizz de Pokerstrategy.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article