Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une semaine parsemée de quelques tables finales ou ITM sans importance, enfin un résultat.

 

J'ai lancé hier soir les tournois suivants:

 

- 2000€ garantis à 33€ sur ACF

 

- un satellite à 20€ sur ACF, pour je ne sais quel ticket main Event, car je m'étais planté en m'inscrivant et pas pu me désinscrire à temps.

 

- le 6max club à 50€ sur Pokerstars

 

Le satellite s'est finalement transformé en Sit&Go faute de participants, puisque nous n'étions que 8 !

 

Ce fut malgré tout intéressant puisque avec une très bonne structure et 3 places payées, on a bataillé plus de 2 heures pour en venir à bout. Je me suis d'ailleure senti très à l'aise sur ce format (dommage qu'il ne soit pas standardisé). C'était un excellent exercice pour travailler le small ball, tout en ayant le temps de s'adapter à chaque adversaire. 

 

Le 6 max club, lui, se passait beaucoup moins bien, d'autant que j'ai mis du temps à comprendre que mon nouveau voisin de gauche était une véritable calling station, l'attaquant de manière trop large au lieu de restreindre mes mains de départ hors de position (notamment au cut-off puisque qu'il payait presque tout le temps au bouton).

 

Le 33€, quant à lui, a démarré correctement et j'ai grind doucement mais sûrement.

 

En milieu de soirée j'étais sous le tapis moyen dans le 6 max club, ayant certes recadré sensiblement mon jeu, mais manquant de spots pour passer à la vitesse supérieure. Sur le 33€, j'étais davantage confortable mais le gros du travail  restait à faire pour viser une belle place.

 

Pendant ce temps, le dénouement du "Sit&Go" approchait et à trois joueurs dont un avec un stack bien inférieur aux nôtres, ça sentait bon le HU. C'est alors qu'arriva ce coup sur le 6max club :  

 

Trois joueurs sur un flop hauteur 8 non connecté avec 2 carreaux, relancé par mes soins avec AK ... ah tiens ... à carreaux justement.

 

Assez loin de la bulle et réconforté par une petite rentrée d'argent sur le "Sit&Go", je me dis que c'est le spot pour tenter d'enfin décoller dans ce tournoi. 

 

Sachant qu'à part si je fais face à un brelan ou une double paire étant très improbable, je suis favori pour l'emporter soit via la Fold Equity, soit avec mes nombreux outs (les 3 As, les 3 Rois et tous les carreaux), me plaçant devant une paire ou une overpaire inférieure aux rois et loin d'être désepéré dans un des cas les plus défavorables cités précédemment, j'ai opté pour la méthode agressive.

 

J'ai fait mon continuation bet au pot engageant un bon tiers de mon tapis, histoire de ne laisser guère d'option à mes adversaires. On me revient dessus (l'autre option attendue étant un fold) et comme le plan, c'est le plan, j'envoie mon tapis pour faire face aux 9. Rien ne rentre et c'est fini, mais pas de regret, je la jouerais pareil ou éventuellement en faisant moi-même le check raise.

 

 Dans les mêmes moments, je finis par remporter le "Sit&Go" pour un peu plus de 80€ et je passe un ou deux coin-flips sur le 33€, ce qui me permet de ne pas trop penser à celui perdu sur ce dernier tournoi.

 

Les choses se compliquent un peu par la suite avec les As craqués par un New York back raise d'UTG muni d'un AQ à trèfle qui touche 2 dames turn + river, mais avec un flop contenant deux trèfles, je le sentais déjà pas top ! J'y laisse la moitié de mon stack, remonte un peu et reperds un 70/30 pour un tiers de ce qu'il me reste.

 

Je me dis que c'est parti pour une soirée comme bien d'autres, mais je ne me démonte pas et m'applique au maximum, d'autant plus facilement que tout se passe ensuite beaucoup mieux, en gagnant notamment quantité de petits pots et plaçant un ou deux resteals au non moment.

 

Juste une frayeur quand je me retrouve à tapis préflop pour la moitié de mon stack avec 99 contre 66 qui trouve son 6 au flop ... mais moi mon 9 au turn (le vent a décidément tourné par rapport aux autres soirs) ...

 

C'est le décollage à la bulle pour arriver confortablement en Table finale en 2e position. Quelques petits coups et un plus gros avec une couleur au turn (sur un flop joué agressivement dans une configuration proche de celui du 50€, mais avec KQs cette fois et pas à tapis au flop) vont me permettre de prendre le commandement que je ne lâcherai plus, sauf furtivement suite à un shove de mon dauphin sur une flop où je pense être devant, mais préfère lui laisser cette fois pour des raisons stratégiques et financières évidentes.

 

J'ai ensuite repris l'ascendant et tout s'est déroulé parfaitement puisque je me suis retrouvé à égalité de jetons contre le joueur que j'avais eu le temps d'analyser le mieux sur cette TF et qui, il faut bien l'avouer, était loin d'être le plus doué en cette fin de tournoi. C'était en effet mon voisin de blindes et j'avais eu l'occasion de surprendre en train de compléter sa petite blinde avec des mains faibles quand nous étions seuls. Autant dire qu'il n'a pas eu beaucoup l'occasion de le faire à part quand ma main avait un beau potentiel et que je préfèrais le jouer postflop. Bref, en plus de tirer profit de sa passivité prononcée pré et post-plop en fin de tournoi, cela m'a permis de jouer davantage de coups contre lui et d'aborder le HU en connaissance de cause.

 

J'ai donc choisi de démarrer le HU par des relances de seulement du double de la BB en position (contre un adversaire plus retors, je préfère faire davantage). Voyant qu'il ne s'adaptait pas (ce que je soupçonnais bien au départ), j'ai pu maintenir ce sizing en le grignotant préflop ou posflop en position. Jusqu'à ce qu'il finisse par craquer en me faisant une énorme livraison. Jugez plutôt:

 

 Ou comment jouer à l'envers ...

 

Même si l'écart s'était fortement creusé avant ce coup final, il avait pourtant de meilleurs spots à prendre à mon avis. Mais bon, tant mieux, car un HU n'est jamais gagné d'avance et hormis la satisfaction de la victoire, il y avait quand même plus de 300€ de différence au final.

 

Un tournoi qui fait du bien et vient éponger largement mes précédents déboires en Si&Go.

 

win-ACF-33--copie-1.JPG

 

Je m'étais inscrit sur ACF Poker d'une part pour ma chasse aux bonus, mais surtout pour le championnat des blogueurs (donc merci David) et ce bonus de bienvenue me sied bien. J'en avais déjà eu de similaires grâce au même tournoi sur le PMU, mais jamais eu droit à la première place (même si ce ne fut pas loin.)

 

Au passage mes gains nets de l'année en MTT passent la barre symbolique des 5000€, ça fait plaisir ! OK, OK, en cash ou Sit&Go, je la ramène moins ...

Tag(s) : #Perf MTT

Partager cet article

Repost 0