Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

berezina.jpg

 

La team "Sur le pouce" était complète au rendez-vous hier soir pour la première manche du King 5 (Championnat de France de poker par équipes).
 
Field impressionnant avec aux alentours de 5000 joueurs au départ sur chacun des 5 tournois (chaque membre de l'équipe dispute son propre tournoi en léger différé sur une plage démarrant grosso modo de 20h à 21h).

 

Je ne sais pas si c'était équivalent les années passées, mais l'opération est visiblement un succès.

 

Pour ma part, premier en course à 20h, ce fut assez bref, avec deux calls perdants contre le même joueur.

 

Un premier où je ne lâche pas les dames contre une paire de 8 qui rentre son set rivière.

 

Mais le board était tellement connecté, que ma main ne battait vraiment plus grand chose à part un bluff du type busted draw. Ce call était donc clairement mauvais et largement évitable.

 

Le second arrive un peu plus tard sur un pot non relancé où de BB avec 64, je touche les 2 top paires sur un flop 642.

 

Ce flop étant plutôt drawy (avec 2 cartes de la même couleur en plus), le jeu optimal aurait été de miser fort directement, mais comme j'étais assez pauvre en jetons, j'ai opté pour un check raise plus risqué pour tenter de maximiser cette main et me donner une chance de remonter plus vite.
 

Malheureusement personne des 3 aures joueurs n'a voulu collaborer en misant.

 

Arrive au turn un autre 2 qui ne m'arrange pas vraiment puisque mes deux paires sont maintenant affaiblies (battues éventuellement par une overpaire qui fait meilleure double paire, ou une main de type A6 qui donne double paire meilleur kicker, où déjà battue au flop par une improbable quinte avec 35 ...).

 

Cependant, à moins d'un slowplay assez peu probable sur ce board, je ne vois pas vraiment d'overpair chez mes adversaires et décide enfin (et un peu moins heureux) de quand même prendre l'initiative avec une mise assez importante pour au moins faire payer d'éventuels tirages ou overcards et idéalement arracher de suite le coup, en ayant malgré tout encore très souvent la meilleure main à ce stade.

 

C'est payé par le bouton uniquement.

 

Un troisième 2 tombe à la rivière.

 

A ce stade, je suis battu soit par une overpaire pour un meilleur full ou le dernier 2 pour le carré, puisque j'ai quand même top full.

 

J'opte pour un  check, car je place villain soit sur un tirage (nombreux possibles, couleur et/ou quinte) soit sur le dernier 2 du paquet  (j'exclus toujours l'overpair chez villain en raison de l'absence d'action préflop et au flop).

 

En gros, je ne pense pas être payé par grand chose que je batte si je mise le reste de mon tapis et étant largement couvert par mon précédent bourreau, je peux en revanche induce souvent un bluff ici.

 

Décision est donc déjà prise de check call any bet (même si ce dernier n'est pas forcément de bonne augure ...), d'autant qu'il ne me reste vraiment plus grand chose derrière en cas de fold (moins de 8BB de mémoire).

 

Je paye donc son push (un poil mourant) et il me montre le carré (je m'y attendais certes un peu ...).

 

Voilà, out, sur cette excellente prestation (en mode bluff catcher qui se vautre) pour ma première participation à cet évènement.

 

Mon gros regret, sur cette dernière main, n'est pas forcément le call rivière (davantage évitable avec un plus gros tapis et où villain est forcément polarisé), mais le fait d'avoir laissé rentrer gratuitement  la carte qui tue au turn sur mon check raise avorté.


En effet, sur un simple bet au flop, villain n'aurait plus eu rien à faire dans le coup (même si à ce niveau du tournoi les calls avec 3e paire ne sont pas rares) et j'aurais certainement pris un petit pot mais sauvé mon tournoi.

 

Je passe alors l'heure qui suit entre mes deux autres tournois de Winamax (le kamikaze 5€ Rebuy et le freeroll silver 10K€), skype en chat avec le capitaine (qui a pu assister auparavant à mes deux super calls ci-dessus) puis une table de mes équipiers en mode ("pom pom boy").

 

Cypat, Phraiddy, font un bien meilleur démarrage dans le tournoi, mais se font craquer chacun les As pour me rejoindre un peu plus tard sur le banc des éliminés.

 

Samsonov avec seulement 7 ou 8 BB se lance dans la fameuse technique du Tout ou Rien de Pokerloto en poussant de grosse blinde avec une poubelle (96o ?) contre un limpeur UTG et nous quitte face à une premium du type A7o ...

 

Enfin Winamini, après avoir perdu un gros coinflip, et avec nos encouragements pour activer le mode gamble ("la win ou rien" puisque c'est le dernier survivant et que les autres n'on pas marqué bézef de points), envoie de façon tout aussi téméraire la boîte avec un ATo contre un ouvreur de début/milieu de parole.

 

Move à éviter de reproduire dans un autre contexte ...

 

Villain tank un peu mais finit par payer avec AJ et pas de miracle. En même temps "notre" move était désepéré et du coup plutôt mal inspiré.

 

c'est ainsi que se clôture le bal pour notre team.

 

Bref, ce n'était pas notre soirée et la semaine prochaine pour la 2e manche, ce ne sera pas très difficile de faire mieux !

 

On pourra également se consoler en pensant qu'il vaut mieux une telle débacle au stade 1 qu'à un beaucoup plus avancé.

 

La suite de ma soirée fut quant elle dans le même ton.

 

Je me suis fait tout d'abord craquer les dames préflop sur le freeroll Silver par un ATo (qui surrelance de BB à tapis pour plus de 10BB mon ouverture UTG, ce qui ressemble au passage un peu au move de Winamini, mais le contexte est cette fois assez différent).

 

Je fais ensuite un maigre ITM sur le Kamikaze (23/230) après avoir perdu un coinflip assez inévitable en payant le push du bouon de BB avec paire de 8 et shortstack (qui plus est en shorthanded) à quelques encablures de la TF.

 

Tout ça avant de perdre aux alentours de 4 caves de PLO20 sur bon nombre d'horreurs en une petite heure, en tout cas en étant à chaque fois devant (de légèrement à très largement).

 

Charmante finalement cette soirée 100% Winamax !

 

Heureusement que ce n'est pas tous les soirs comme ça ...

Tag(s) : #KING 5

Partager cet article

Repost 0