Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

caramba-copie-1.JPG 

 

Hier soir, j’ai ouvert plusieurs tournois ainsi qu’une table de cash NL30, après mes premières éliminations.

 

L’Eldorado jour 2 sur Winamax pour lequel j’ai commencé ma session assez tôt (20h), le Freeroll Experts et le F5000 sur Eurosportbet ainsi qu’un autre 5€ rebuy sur Everest, qui sont mes tournois favoris du moment, quand je peux commencer suffisamment tôt.

 

C’est en effet le format 5€ rebuy qui me réussit le mieux et me rapporte le plus cette année tout en convenant le mieux à ma Bankroll. En espérant trouver bientôt quelques 10€ rebuy sympathiques.

 

Il faut cependant préciser que j’ai fait le mois dernier mon premier cash out depuis ma bankroll pour offrir à mon épouse un « chèque cadeau » significatif à partir de mes gains poker, dont elle a déjà pu en partie profiter en cette période de Noël.

 

Ma bankroll devra donc remonter quelques peu avant que je puisse envisager des 10€ rebuy de façon régulière, si j’en trouve à mes horaires ou des 50€ freezout.

 

Sur ce, revenons à la soirée d’hier.

 

J’abordais tout d’abord le jour 2 de l’Eldorado avec un stack peu rutilant d’environ 60K. Un gros cri de joie au bout de quelques minutes avec une belle rencontre qui tient avec AA pour moi vs KK vs 10 10 en bataille bouton/SB/BB (autant dire que tout part très facilement à tapis préflop). Je triple au final sur cette rencontre avec un full aux As, il n’en fallait pas moins car l’autre villain avait également trouvé son full aux Rois.

 

Mais cette joie sera de courte durée, car je vais tout perdre quelques coups plus loin avec AKs contre le KJo du chipleader de la table en jouant très mal le coup postflop (tapis au turn alors qu’il vient de rentrer sa quinte au lieu de surrelancer au flop avec ma top paire top kicker quand j’étais devant). J’ai voulu contrôler le pot au flop, tout en trappant en optant pour le check call au flop mais n’ai pas assumé sur cette turn défavorable.

 

Dans le freeroll Experts, je ne me souviens plus exactement si  je termine sur un flip ou un bad beat mais en tout cas c’était en milieu de champ.

 

Par contre les deux 5€ rebuy se passent plutôt bien puisque sans avoir dû recaver davantage que ma double cave de départ et mon add-on, et en pratiquant un jeu solide serré aggressif, je me maintiens dans les 30 derniers survivants avec une progression assez similaire sur les 2 tournois.

 

Sur l’Everest ça s’est terminé par un deeprun habituel aux portes de la table finale avec AKs relancé à tapis UTG avec un M de 10 environ mais payé par la grosse blinde avec les flèches. Un bref espoir avec 2 carreaux sur le flop et le tirage flush max mais ça n’en restera qu’à ce stade.

 

Sur le F5000 en revanche, j’accède à la table finale après des rencontres favorables (notamment AQ vs AT, AA vs QQ).

 

Alors que je traverse un désert de cartes et de spots favorables pour éviter l’érosion des blindes et antes, arrive le coup de chance de mon tournoi :

 

Je tente un resteal à tapis alors que je suis très light depuis ma SB avec 54o, m’appuyant sur une fold equity assez importante en théorie face à l’ouverture du bouton, qui n'en est pas à sa première relance dans cette position, mais celle-ci s’avèrera nulle à l’abattage – puisque je craque les Rois du bouton avec une couleur runner runner de l’espace …

 

Autant dire qu’après mes excuses dans le chat (car même si au fond de moi, je suis plutôt heureux de l’issue de ce coup, celui-ci est plutôt moche), je vais me faire petit et m’abstenir de voler quelques tours, le temps de trouver des mains légitimes et de me refaire une image avant de retenter quelques moves.

 

Au fil des éliminations, je me retrouve chipleader à 3 joueurs, sors le 3e sur un flip mais malgré mon avance en jetons, le combat en tête sera très long et les rebondissements nombreux … pour au final une fois encore ne pas l’emporter ! D’où le titre du billet ...

 

Ceci dit il y une morale dans cette histoire, puisque c’est le joueur dont j’avais craqué les Rois qui l’emporte …

 

grâce notamment à un premier coup où un de mes resteals se prend à nouveau les Rois mais ce termine cette fois de façon logique …

 

puis le coup final où short stack, je 3bet à tapis avec un modeste A2s et retombe à nouveau sur ses Rois

 

Comme consolation je remporte tout de même un peu plus 400€ pour cette 2e place sur 295 joueurs.

 

Ce qui n’est pas un luxe car sur ma seule table de cash, après m’être fait craqué les Rois (encore eux) par les Valets et sur quelques rencontres difficiles à éviter ou d’autres qui l’auraient certainement été, je n’étais pas à la fête et ai perdu une petite centaine d’Euro.

 

Tag(s) : #Perf MTT

Partager cet article

Repost 0