Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par manubluff

Challenge Expresso 635 ... et fin

Voilà, une série qui a débuté dans la continuité des précédentes et a conduit inévitablement dans la mur: -500€ cumulés après 635 jeux, on arrête les frais !

Ceci-dit, j'en suis presque soulagé, content de passer à autre chose.

Cependant, dans les autres domaines, ça ne va guère mieux. Des deep runs sans intérêt en MTT et samedi soir un énorme setup ultra deep en PLO cash.

Je le décris ci-dessous pour l'anecdote, car c'est pas tous les jours que ça arrive.

Je suis assis à une table avec un zozo qui rentre dans 100% des coups (je n'ai pas de tracker PLO, mais je ne l'ai pas vu fold une seule fois en près de 3 heures de jeu). Il ne connait que 2 moves, relance ou call. Soit le pot est limpé et il relance systématiquement quelque soit sa position, soit le pot est déjà relancé et il opte soit pou un call soit pour un 3bet.

Je l'ai déjà piégé une fois avec AAxx, où il ya eu beaucop d'action préflop avec un 3e joueur un peu plus short (une centaine de BB) avec KKxx et une fois le tapis de ce dernier engagé, j'ai pu repot très cher à hauteur des 200BB de mon tapis, avec espoir quand même de le faire coucher zozo. Mais ce dernier a insisté pour rester et il a remporté ce pot conséquent avec un immonde Q55x, même pas double assorti.

Pas de tilt, mais vu son style de jeu, je veux absolument essayer de récupérer une bonne partie des 400BB ou plus qui "traînent" devant lui, quitte a y passer le temps qu'il faudra.

N'ayant pas la position, ce sera une lutte un poil plus ardue et longue, pour récupérer petit pots par petits pots une bonne partie de cette manne. Du grind en value avec des jeux moyens mais suffisants pour l'emporter, de nombreux calls loose, qui l'emportent 2 fois sur 3 sur ses arrachages quasi systématiques en position avec ses poubelles. Des calls que je ne ferais pas face à des joueurs solides sérrés, Mais étant donné qu'il surjoue beaucoup ses mains ou arrache quasi systématiquement, je paie plus facilement avec des brelans malgré des tableaux laissant la possibilité de flush ou quinte. Même s'il a parfois ce qu'il représente, je compense toutes les autres fois où mon bluff catch fait mouche. D'autant qu'après quelques centaines de mains la lecture de villain et les mains plus solides jouées en moyenne, permettent d'adapter mes plays et cela suffit à compenser amplement l'absence de position à la table (hors bouton ou CO, où je me fais encore plus plaisir à déclencher l'affrontement).

Finalement, avec beaucoup de patience et de rigueur dans les mains sélectionnées pour l'affronter selon les positions et en remportant aussi quelques pots importants face lui avec du lourd ou face à d'autres joueurs, je monte un nouveau tapis d'environ 500 BB.

Les premiers bads sont donc bien plus que remboursés. Mais le zozo a encore de la réserve (dans les 250BB récupérés grâce à pas mal de réussite sur les autres villains). Je continue donc à lorgner sur son stack et à en faire ma cible prioritaire à la table.

Après quasi 3 heures à ce rythme, arrive enfin le spot où je pense que je vais enfin tout lui prendre. C'est un pot 4bet avec un 3e villain. Je finis par décider de voir le flop malgré les 20BB que cela coûte au total préflop, avec un As bien assorti et quelques connecteurs. Beaucoup moins deep et avec des adversaires solides, ce serait une erreur. Mais là, je sais que si je touche du lourd, je peux prendre une grosse option sur son stack, vu les nombreuses erreurs que commet ce joueur et son agressivité ultra prévisible. C'est un spot avec une trop forte cote implicite sur lui, même si elle l'est beaucoup moins sur le 3e villain et ses 100BB standards. L'erreur commise sur ce dernier, plutôt EV-, devient carrément EV+ contre zozo et ses 230BB de tapis restant effectif.

Je suis servi, puisque je floppe directement la couleur max et que 3e villain s'excite également. Tout fini par partir au milieu sur une turn annecdotique (surtout sans doublette !).

Je découvre sans surprise la couleur au Roi chez le 3e vilain et espère ne pas trop voir de brelan chez zozo, pour ne pas qu'il ait de retirage désastreux, bien que largement outsider. Une couleur moyenne, voir petite me va très bien, puisque surjouant énormément, il ne lâcherait quasi jamais ce type de main.

Ouf, pas de brelan mais bien une petite couleur. Je me vois donc empocher ce pot d'environ 600BB.

Sauf que, comme vous l'avez sans doute deviné, les stats m'intriguent tout à coup, puisqu'elles m'indiquent que je suis drawing dead ...

La petite flush de villain avec sa main de départ poubelle (normal 100% de VIPP et 0 fold préflop) est en fait une quinte flush !

Retour à jeu et fin de session, il est temps de se coucher ... Il est 3h30 du matin et cela me vaudra de surcroît une belle migraine à retardement ce lundi ...

Qu'ai je donc fait à Winamax pour en prendre tellement derrière la tête ces derniers temps ?

Et encore je n'ai pas cité un autre bad, tout aussi spectaculaire, qui m'est arrivé il y a quelques semaines à la bulle d'une Table Finale d'un tournoi Mixed Pot Limit Omaha / No Limit Holdem, où je me retrouve avec AAxx vs un autre AAxx vs un TTTx du génie de service qui part en 5 ou 6 bet shove (!?!?!), après avoir déjà fait n'importe quoi en Holdem avec une réussite insolente. Il se voit récompensé du 3ème 10 dès le flop (ceci dit en voyant la recontre, j'avais comme un pressentiment ...)

Pour ma consolation, c'étaien des petits buy-in, y compris le coup ci-dessus en cash où ce n'était que de la PLO5.

Mais bon, j'aimerais quand même bientôt retrouver le chemin de la réussite et notamment revenir dans le vert au niveau des gains cette année.

Désolé pour ce post en mode "whine", mais ces 2 mains m'ont particulièrement marqué et ça soulage de les exprimer ici ! Promis, je vais essayer de ne pas trop en abuser à l'avenir.

Pour conclure sur une note positive, avec tout ça, on a peut-être nos chances pour la dernière tentative du King 5 demain soir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article